Pourquoi une commission permis de construire ?

 

L’ensemble des propriétaires est conscient que le site dans lequel se situe le Domaine de Port d’Alon est en tous points remarquable et doit être protégé des dégradations de tous ordres. Il est proche d’une zone Natura 2000 et s’inscrit à l’intérieur d’une zone boisée protégée par le Conservatoire du Littoral et classée, ainsi que la bande côtière, en tant que site remarquable par arrêté du Premier Ministre de 1995. Si tant de précautions ont été prises pour protéger les alentours, il paraît logique que l’intérieur de cette zone, la partie constructible du Domaine, fasse l’objet d’autant de soins pour en préserver l’unité architecturale, d’une part, et la part importante occupée par la végétation, d’autre part.

 

La différence entre les deux situations, intérieur et extérieur du Domaine,  est que les environs  sont régis par une seule administration, le Conservatoire du Littoral, alors que l’intérieur du Domaine dépend de 260 propriétaires différents, avec 260 points de vue différents. C’est pour harmoniser l’ensemble de ces points de vue et pour se donner des règles valables pour le long terme qu’ont été créés en leur temps le cahier des charges et le règlement intérieur du Domaine.


La mise en place du nouveau PLU (Plan Local d'Urbanisme) en juin 2016, reprend la majeure partie des règles que la commission avait instaurée. Néanmoins, nous nous devons, pour le bien de chacun, de vérifer que ces règles sont respectées, le but étant d’éviter les conflits en proposant, le plus tôt possible, des modifications appropriées.

 

Dans l'attente de la rédaction et de l'approbation d'un nouveau règlement intérieur,  la commission a publié un « vademecum » résumant les points essentiels que nous souhaitons voir intégrer à toute nouvelle édification ou reconstruction.